L'Isolation thermique

 

 

POURQUOI ISOLER ?

 

Sous nos climats que l'on construise en neuf ou que l'on s'engage dans une réhabilitation, la recherche d'une réduction maximale des déperditions thermiques est un des points primordiaux à prendre en compte. Plus personne ne remet en question la nécessité de concevoir des bâtiments bioclimatiques sobres en énergie et d'en optimiser l'isolation. Etanchéité à l'air sans faille, inertie judicieusement réfléchie, réduction au minimum des ponts thermiques, huisserie et vitrage de qualité,  ventilation et récupération de chaleur doivent être réfléchis et mis en oeuvre en parfaite concordance avec une isolation remarquable.

Il est nécessaire de comprendre les relations qui s'installent entre un matériau et les flux thermiques. L'énergie calorique est en mouvement constant, dans une recherche d'équilibre parfait. Le rôle de l'isolation thermique est de s'opposer au passage des flux de chaleur qui tendent à traverser la paroi, de l'ambiance la plus chaude vers la plus froide, par conduction, convection ou rayonnement. En saison froide, ce mouvement va de l'intérieur vers l'extérieur. En été c'est la chaleur extérieure qui tend à envahir l'intérieur en suivant les mêmes chemins en sens inverse.

Les déperditions thermiques:

Ces chemins que suivent le flux thermiques sont de trois ordres:

- les déperditions surfaciques (déperditions à travers les parois opaques ou vitrées) représentent de 30 à 80% des déperditions du bâtiment.

- les déperditions par les ponts thermiques, qui correspondent aux points faibles de l'enveloppe, situés aux jonctions des parois entre elles, entre murs et planchers en béton par exemple ou une pose de l'isolant négligée. Idéalement, l'enveloppe isolante du bâtiment doit être continue et constante. A aucun endroit les calories ne doivent pouvoir s'échapper plus facilement que par un autre. Mais, dans la pratique, il arrive souvent que cette enveloppe isolante soit interrompue: on appelle cet endroit de rupture un pont thermique; il est souvent inhérent au système constructif et lié à un problème de conception ou de mise en oeuvre. Ils représentent 5 à 40% des déperditions du bâtiment.

- les déperditions par renouvellement d'air qui comprennet les infiltrations d'air non souhaitées et non contrôlées (inétanchéité des huisseries, discontinuités des freins vapeurs, conduitd de fumée, etc) mais aussi par la fuite de calories qui se fait par la ventilation. Elles représentent 20 à 60 % des déperdtions totales.

 

Quelques paramètres à retenir:

Les flux thermiques découlent de quelques paramètres propres à tout matériau:

- la conductivité thermique (lambda), mesure son aptitude à conduire la chaleur à travers lui, donc à ne pas isoler. Elle est exprimée en W/mK. Plus ce lambda est faible, meilleure est la performance de l'isolant.

- la résistance thermique (R), exprimée en m².K/W, mesure  la capacité d'un matériau ou d'une paroi de résister à cette chaleur, donc d'isoler. R=épaisseur en mètre/lambda

- le déphasage est la propriété du matériau de décaler dans le temps le passage de la chaleur. Par exemple un déphasage de 10 heures permet que les calories du soleil de 13 heures ne pénètrent théoriquement dans la maison qu'à 23 heures, heure à laquelle les flux se sont inversés. Plus un matériau aura une masse volumique importante, plus il aura de déphasage.

- la capacité thermique surfacique(C) exprimée en Wh/m²K mesure l'aptitude d'un matériau à stocker de la chaleur.

Lorsque l'on sait que les déperditions surfaciques du bâtiment sont responsables de plus de la moitié des pertes de chaleur d'une maison non isolée, bien isoler ces parois constitue la première démarche. Le choix de l'isolant est donc primordial.

Favoriser l'évacuation de l'eau:

Le terme "capillaire" désigne un matériau dans lequel l'eau peut migrer. Un matériau capillaire en contact avec des gouttes d'eau les attirera jusqu'à ce qu'il atteigne son taux de saturation en eau. Il en permettra ainsi la migration de proche en proche, vers l'extérieur ou l'intérieur.

- les isolants cellulosiques sont perméables à la vapeur d'eau et capillaires,

les laines minérales sont perméables à la vapeur d'eau mais non capillaires,

les isolants issus de la chimie organique (polystyrène, plolyuréthane) ne sont ni perméables à la vapeur d'eau ni capillaires.

L'emploi de matériaux capillaires permet l'assèchement des parois si de l'eau les a pénétrées.

On évitera ainsi, quand c'est techniquement possible, tout emploi d'isolants non capillaires et non perméables à la vapeur d'eau dans les travaux d'isolation de murs ou de toiture. On bannira pour les mêmes raisons les enduits au ciment, les peintures imperméables à  la vapeur d'eau (glycéro) et autres produits créant une barrière d'étanchéité dans les parois extérieures. Enfin on favorisera le contact entre les matériaux dans l'épaisseur de la paroi, afin de ne pas créer de rupture de capillarité.

L'isolant idéal devra combiner: un bon lambda pour son caractère isolant, une bonne densité pour un bon déphasage donc le confort d'été, être perméable à la vapeur d'eau "perspirant" pour le confort de l'habitat et la pérénité de l'ouvrage ainsi qu'une bonne capacité thermique surfacique pour le stockage de la chaleur.
 

 

MULTIMAT, spécialiste des matériaux écologiques, est en mesure de vous conseiller sur le choix des matériaux adaptés à votre habitation. N'hésitez pas à prendre contact avec Armelle DUMONTIER conseillère technique en isolants bio-sourcés, formée aux "FEE BAT" modules 1, 2, 3 "Bâti Anciens" et 3A "Enveloppes du bâtiment".

armelledumontier.nature@orange.fr

 

MULTISOL 20mm
MULTISOL 20mm

Réf : multisol 20mm

    MULTISOL 20mm   Le panneau Fiberwood multisol 140, est un isolant rig...

6.05 €
COUTEAU ISOLANT EASY CUT
COUTEAU ISOLANT EASY CUT

Réf : couteau isolant easy cut

        COUTEAU EASY CUT pour isolant avec affûteur &n...

72.00 €
ISONAT+H55 40mm
ISONAT+H55 40mm

Réf : iso40

      ISONAT+ flex H 55kg/m3 ép.40mm: Une isolation thermique et ...

48.62 €
ISONAT+H 55 60mm
ISONAT+H 55 60mm

Réf : iso60

      ISONAT+ flex H 55kg/m3 ép.60mm: Une isolation thermique et phonique durable et...

48.55 €
ISONAT+H 55 80mm
ISONAT+H 55 80mm

Réf : iso80

      ISONAT+ flex H 55kg/m3 ép.80mm: Une isolation thermique et p...

45.34 €
ISONAT+H 55 100mm
ISONAT+H 55 100mm

Réf : iso100

      ISONAT+ flex H 55kg/m3 ép.100mm: Une isolation thermique et ...

48.58 €
ISONAT+H 55 120mm
ISONAT+H 55 120mm

Réf : iso120

      ISONAT+ flex H 55kg/m3 ép.120mm: Une isolation thermique et ...

48.58 €
ISONAT+H 55 145mm
ISONAT+H 55 145mm

Réf : iso145

       ISONAT+ flex H 55kg/m3 ép.145mm: Une isolation thermiq...

45.50 €
ISONAT+H 55 160mm
ISONAT+H 55 160mm

Réf : iso160

      ISONAT+ flex H 55kg/m3 ép.160mm: Une isolation thermique et ...

51.98 €
ISONAT+H 55 200mm
ISONAT+H 55 200mm

Réf : iso200

      ISONAT+ flex H 55kg/m3 ép.200mm: Une isolation thermique et ...

48.80 €
MULTISOL 40mm
MULTISOL 40mm

Réf : multisol 40mm

MULTISOL 40mm   Le panneau Fiberwood multisol 140, est un isolant rigide thermique&n...

11.59 €
MULTISOL 60mm
MULTISOL 60mm

Réf : multisol 60mm

MULTISOL 60mm Le panneau Fiberwood multisol 140, est un isolant rigide thermique et phonique, en ...

15.96 €